gribouille (gribouille) wrote in miam_cuisine,
gribouille
gribouille
miam_cuisine

Chocolate Fudge Cake

Titre : Chocolate Fudge Cake
Catégorie : desserts
Cuisson : 30 minutes au four
Coût : Pas très cher (ingrédients tous basiques à l'exception du "golden syrup").
Durée : 10-15 minutes de préparation, mais compter une bonne heure entre la cuisson et le temps de refroidissement.

Essayé la semaine dernière pour la première fois, et tout de suite adopté ! Recette originelle issue de Step-by-step baking, par Caroline Bretherton (très bon livre pour les anglophones), traduite et adaptée par mes soins.




Matériel
- au minimum trois bols pour faire des mélanges (l'un d'eux peut être un verre/pot gradué)
- une casserole (ou deux si vous n'avez pas envie de faire la vaisselle tout de suite)
- du papier à cuisson
- un fouet électric (pas vraiment nécessaire, mais très pratique si vous en avez un)
- deux moules ronds (ou carrés, le tout est qu'ils soient de la même forme, quoique même là ça se négocie), ma recette préconise un diamètre de 17cm mais en toute honnêteté je n'ai pas mesuré les miens...

Ingrédients
(NB. : je donne environ 1,5x plus que la recette originelle pour le gâteau, parce qu'après essai ça marchait mieux pour nous)

Pour le gâteau en soi
- 250ml d'huile de tournesol, et un petit peu plus pour graisser les moules,
- 3 oeufs
- 250ml de lait
- 275g de farine avec levure incorporée
- 50g de cacao en poudre (poudre de chocolat chaud quoi)
- 250g de sucre roux (mais le sucre blanc fonctionne aussi très bien)
- 5 cuillères à soupe de "golden syrup", soit "sirop de sucre roux", qui chez nous ressemble à ça :

C'est très bon sur les pancakes.


Pour le glaçage
- 125g de beurre (pas salé, fonctionne aussi avec de la margarine)
- 25g de cacao en poudre (personnellement, on en met plus, au feeling...)
- 125g de sucre-glace
- 2 cuillères à soupe de lait si nécessaire (jamais chez nous)

La recette

I. Le gâteau

1. Préchauffer le four à 180°C (350°F, thermostat 4).

2. Graisser (c'est comme ça qu'on dit ? Pardon, ça fait longtemps que j'ai pas fait la cuisine en français) les 2 moules, dans lesquels on aura placé le papier à cuisson.

3. Dans un bol : mélanger la farine, le cacao et le sucre.
Dans un autre bol : battre les oeufs, l'huile et le lait. Personnellement, j'effectue cette étape dans mon verre gradué, juste parce que ça me paraît plus facile... et ça fait moins de vaisselle.
Dans une casserole : Faire cuire le golden syrup jusqu'à ce qu'il soit bien liquide, puis laisser refroidir (ce que nous on ne fait jamais, hum).

4. Battre ensemble les contenus des deux bols jusqu'à ce que tout ça soit bien mélangé, puis rajouter lentement le golden syrup. Mélanger une dernière fois, puis répartir la patte entre les deux moules à peu près également (mais pas besoin d'une précision scientifique non plus).

5. Mettre au four pour 30 minutes, jusqu'à ce que ça ait une consistance "élastique" me dit ma recette. En gros, jusqu'à ce que ça ressemble au bon gâteau au chocolat de grand-mère. Quand vous y plantez un couteau, il doit ressortir propre.

6. Laisser refroidir complètement.

Et là, vous avez déjà deux très bon gâteaux, vous pourriez à la rigueur vous arrêtez là. Ou pas, auquel cas profitez que ça cuise/refroidisse pour préparer le glaçage.

II. Le Glaçage

7. Faire fondre le beurre à feu très doux (vous pouvez réutiliser la casserole du golden syrup après l'avoir rincée).

8. Y incorporer le cacao, faire cuire une à deux minutes (toujours à feu doux) puis laisser refroidir complètement (kamikazes gourmands que nous sommes, nous mettons le tout au frigo).

9. Préparer le sucre glace dans un bol, y verser le mélange beurre-cacao. Si ça vous paraît trop sec, ajouter du lait une cuillère après l'autre jusqu'à ce que ça soit lisse.

10. Laisser refroidir 30 minutes (ou 15 au frigo pour les kamikazes gourmands que nous sommes) ; le mélange va s'épaissir.

11. Une fois glaçage et gâteau prêts et (relativement) froids, tartiner une moitié du gâteau avec le glaçage.


Comme ceci !


12. Utiliser le reste du glaçage pour garnir le dessus du gâteau, voire les côtés s'il vous en reste encore.


Tadaaaaa ! Et on fait pas attention au bazar derrière !


13. Essayez de ne pas tout déguster d'un coup... d'autant plus que c'est encore meilleur bien froid !


Voilà, j'espère n'avoir rien oublié, et pardon pour les approximations lexicales !
Tags: chocolat, dessert, four, gâteau
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments